Emile Honnoraty
Collège
Annot
 

Citoyens, cachez vos femmes, nous vous...

mardi 3 avril 2018, par Karine MASSE

Citoyens, cachez vos femmes,
nous vous amenons le séducteur chauve !

On ne va pas se mentir chère lectrice, César n’est pas un sex-symbole. Seulement il nous fait toutes tomber, son charisme et son éloquence provoquent des frissons dans le dos des plus jeunes. Le jeune romain scandalise les citoyens de par son attitude, le grand César laisserait les pans de sa toge balayer le sol de Rome : signe de négligence et de nonchalance.

César coquette ?
César, selon les dires, porte une attention très particulière à son physique, notamment à sa belle chevelure qui s’envole au vent. Alors il trouve vite une utilité à la couronne de laurier. Sa coiffure d’ailleurs a inspiré à Cicéron sa célèbre phrase « Cependant, quand je vois sa chevelure si artistiquement arrangée, quand je le vois gratter sa tête avec un seul doigt, il ne semble concevable que cet homme ait pu se mettre à l’esprit un crime tel que le renversement de la constitution romaine. »

César homo ?
Lors de l’affaire des bateaux avec Bithynie ils conclurent l’opération si rapidement que l’on crut que César avait du s’arranger… à l’amiable (vous aurez compris mesdames les sous-entendus). Après cette aventure César eut l’honneur de porter le surnom de « Reine de Bithynie » ou encore « César, l’homme de toutes les femmes et la femme de tous les hommes ».

César et ses belles
César à 16 est marié à Cornélie, fille de l’adversaire du dictateur Silla. A 17 ans César est père d’une fille son seul enfant. A 33 ans il se remarie avec la belle Pompéia, petite-fille de Silla. Mais il la répudie après le scandale de Bona Dea. A 41 ans il se marie Calpurnia qui sera sa dernière femme. Voilà mesdames la vie amoureuse de César. Bien sûr nous avons pas pris en compte ses nombreuses maîtresses.

Eloïse

 
Collège Emile Honnoraty – Boulevard Saint Pierre - 04240 Annot – Responsable de publication : Laurent Lefebvre
Dernière mise à jour : vendredi 20 avril 2018 – Tous droits réservés © 2008-2018, Académie d'Aix-Marseille